Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2010

Vieil Ispahan 11

Le point de vue unique, assise au bureau au fond du magasin, est un parti pris esthétique. Et vous allez en crever comme j’en crève, le cul sur ma chaise de bureau, de voir les choses toujours sous le même angle. Je ne savais pas que l’on pouvait crever d’un parti pris esthétique.

On peut crever de tout, n’est-ce pas, comme d’être prise au piège dans ce fucking magasin où n’importe qui, quand l’envie lui vient, peut entrer et m’abreuver d’une conversation que je ne désire pas. Je renie ma mère et mon père et tous mes ascendants qui m’ont modelée polie et souriante et patiente en apparence, tout en m’inoculant un feu de Dieu au-dedans. Je passe mes journées dans cette petite boîte luxueuse et transparente, je suis devenue une poupée articulée qui dit oui qui dit oui tous les jours de la semaine. Et d’abord, pourquoi tous les jours de la semaine ont-ils des noms différents alors qu’ils sont tous identiques les uns aux autres ?