Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2007

Marionnette

Vendredi 5 janvier 2007.

            Et un soir, après le cours de boxe, traversant les rues, les terrains de tennis et le parking, je n’ose plus respirer tant mon squelette est au bord de la rupture. C’est une drôle d’idée fixe, j’ai peur , en gonflant mes poumons, de trop écarter les côtes, et de provoquer l’effondrement des vertèbres une à une. Peur de n’être plus qu’un sac d’os en vrac, et d’eau mêlée de sang. Les trois mauvais coups pris à quelques secondes d’intervalle ont fait craquer ma nuque. L’adversaire était trop lourd, trop brutal.

            Cependant, ce n’est pas la douleur qui m’a touchée de plein fouet : la violence des coups m’a sonnée jusqu’à l’anesthésie. J’ai pris ces trois coups comme une agression, j’ai cru que mon sparring-partner voulait me faire mal. J’ai cherché des raisons à son geste. J’en ai conclu – à l’instant où ma nuque craquait pour la troisième fois, à l’instant où ma tête de linotte lestée du casque partait  en arrière, à l’instant où mon point d’inertie semblait vouloir se loger en plein cerveau – qu’il m’en voulait parce que j’étais une femme. La boxe est un univers masculin, c’est l’une des raisons pour laquelle j’en suis tombée amoureuse. Je voulais la pénétrer tout en craignant de fausser son identité par ma simple féminine présence. Sous les traits de ce brutal rival, c’est la boxe elle-même qui m’a punie pour mon outrecuidance.

            Il faut désormais expier mon crime. Rentrer d’abord à la façon d’une marionnette aux articulations sommaires, désirer la douche comme si les ablutions pouvaient engendrer l’absolution, étendre la colonne à plat sur le lit, vertèbre par vertèbre, comme s’amuse un enfant avec un collier de perles qu’il n’a pas encore fermé. C’est la nuit la plus longue, mon squelette désarticulé est pris entre le matelas dont je sens la moindre couture, et le drap qui pèse si durement sur chacune de mes articulations. Je souffre même immobile. Je suis la boxeuse après son combat, les membres et les idées éparpillées, fiévreuse et priant pour que rien de grave ne s’ensuive. Disloquée serait le mot juste.

Commentaires

Et vlan...Pom pom pom... passe -moi l'eponge euh, et vlan, fais-moi guili...
C'est l'embêtant avec les sports de combat et les arts martiaux, arrive toujours un moment ou on est réveillé du plaisir (immense) qu'on y prend. ( Moi c'est Luc, il m'a mis le foie au bord des lèvres et cassé quelques côtes...)
Laissez-vous bercer un moment...

Écrit par : koan | 05/01/2007

Sacré Luc...

Écrit par : Fleur | 05/01/2007

Marc, un des mes profs m'a toujours dit : "Si tu veux en donner faut en prendre." Qu'est-ce que j'ai pris et çà continu... (rires)

Bon nénée 'tite Fleur !

Écrit par : MrBlue | 05/01/2007

C'était un enfant à l'époque ... Il m'a collé un mawashi dans les cotelettes... J'ai pas fermé l'oeil pendant un mois ! Dangereux ces petites bêtes...Question : C'était du texte ou c'était vrai, parce que le gorille qui vous a dévissé la tête, moi, je lui devisse les ampoules, là maintenant ! Enlève ton dentier ancêtre, ou je te le fais bouffer !!!
Qu'est ce qu'on se marre chez vous...
Ca vous va comment, les minerves ?

Écrit par : koan | 05/01/2007

Tu te rappelles MrBleu au dojo ? On faisait tellement les cons qu'on se faisait mal tout seuls !!!

Écrit par : koan | 05/01/2007

Oui, quels cons !!!

Écrit par : MrBlue | 05/01/2007

Tiens Mr blue, petite frangine Fleur s'est pris une prune dans la poire , elle n'a plus la banane, et je suis pas un avocat ma pomme... Va nous chercher ce qu'y faut pour la requinquer, et après, on se fera une bonne salade de fruits jolie jolie...

Écrit par : koan | 05/01/2007

C'est vrai Koan, mais c'était il y a déjà quelques temps. Quel balourd, ce type, quand j'y repense, vous auriez pu lui faire une prise pour le clouer au sol.. Hello Mr Blue !

Écrit par : Fleur | 05/01/2007

Vos autres profs s'appelaient Mathieu et Jean ?

Écrit par : Fleur | 05/01/2007

Joli ! Non, c'était christian et Bertrand (un pur tueur celui-là, mais vraiment, quand il se déplaçait dans la salle la ceinture à ses hanches claquait comme un fouet ! Quel kimé ! )
Ce type qui vous a dérouillé vous connaissait-il bien ? dans ce cas, il est inexcusable. On plaisante, mais celui qui n'a jamais pris un coup directement de la part d'une autre personne n'a pas idée des questions que ça soulève...
là-dessus, votre texte traduit bien-cela va sans dire-l'état un peu stuporeux qui suit, l'état de stupéfaction, et les questionnements...

Écrit par : koan | 05/01/2007

Bonne année ma jolie Fleur.

J'étais parti, je reviens...
Des droites, des gauches, des uppercuts, mais des calins aussi...

As-tu lu le second volet des aventures de don Quichotte?
Il y a une grande dame, une duchesse. Et bien cette dame, qui possède tout ce qu'un chevalier errant (mais je m'arrête; voilà que je prends le ton et le tour de Sancho Pancha. Prends garde chevalier! Devant ta dame!).

Et bien tout naturellelement cette duchesse s'est confondue avec l'idée que j'ai de toi, mon ange.
Je lisais duchesse et tu m'apparaissais. Et cette apparition est assez étrange, qu'en penses-tu? Non loin du lecteur à son héroine ou du chevalier errant à sa Dulcinée.

Vas-tu pour autant désormais t'accomoder à toutes mes lectures? Et bien non. Tu ne m'es pas apparu une seule seconde lorsque j'abordais l'âpre trajectoire de madame Bovary. Ni d'autres trajectoires tout aussi hasardeuses et difficiles.

Donc ce serait amusant d'évoquer sur ce plateau ta trajectoire: ample, fluide, directe, amusée.
Et noble.

Je te lirais bien des extraits, mais m'entenderais tu là ou tu es?

Ma grande soeur.
Ma dame.

Ton Gyorgy.

Olivia Ruiz, qui est une chouette fille, me chante dans une nouvelle chanson intitulée "ce Georges".
Vérifie. Elle l'interprête en compagnie d'Adamo.
Elle a raison, il faut chanter Georges, l'entonner même.
(Sancho Panca ne me quitte plus).

Sur ce.

Écrit par : Gyorgy | 05/01/2007

Je viens de lire ton texte. Je suis révolté. Comment as-t-on pu te faire ça!

Écrit par : G | 05/01/2007

Gyorgy, quel retour ! Epoustouflant... (Je croyais que j'étais devenue trop vieille) Je me sens tout à fait taillée pour le rôle de la duchesse, alors qu'Emma ne me convient pas (scandaleusement prétentieuse). Bonne intuition, Gyorgy ! J'écouterai Olivia, je connais quelqu'un qui me la fera écouter avec grand plaisir.
Koan, Alexis Philonenko professeur de philo à l'université de Rouen, dit "je plains celui qui par inaptitude physique ou mentale n'est jamais monté sur un ring." (de mémoire)

Écrit par : Fleur | 05/01/2007

Tête de ma mère, ça c'est d'la philo !

Écrit par : koan | 06/01/2007

C'est le seul universitaire pour qui j'ai de l'estime. Il a écrit une "Histoire de la boxe" très intelligente, et pleine de style.

Écrit par : Fleur | 06/01/2007

Le seul ?

Écrit par : koan | 06/01/2007

en tout cas je n'en connais qu'un amoureux de la boxe, et c'est lui. Il n'a pas non plus ce ton pontifiant et supérieur des universitaires. Une citation de lui que je viens de trouver : "l'homme n'est peut-être pas à la hauteur de son essence"

Écrit par : Fleur | 06/01/2007

Marionnette ? Petite Géante ? :-))) ... Oh... :-( Toi ? :-(((
Prends soin de toi, Fleur...

Écrit par : kti | 06/01/2007

Oui, Kti, je voulais mettre un lien du mot "marionnette" vers l'une de tes notes sur la Petite Géante : je n'ai pas encore choisi laquelle !!

Écrit par : Fleur | 06/01/2007

T'es plus toute cassée ? Tu m'avais fait peur...
C'est vrai ??? Oh que tu es gentille ;-)

Écrit par : kti | 06/01/2007

Pantin désarticulé au corps rendu…de sensibilités…

J’aime beaucoup cette note très… très ?... "visuelle" (comme un film d’un excellent cinéaste ou comme un livre que je lirais bien volontiers au gré des pages sans le souci du temps passé…comme un moment d’oubli de soi qui coulerait et pourtant dans lequel je me retrouverais)


(...sinon sorry so ! j'ai déjà voté...°))

Écrit par : LTDS | 06/01/2007

17 votes ....bravo

Écrit par : bernard | 06/01/2007

"L'homme n'est peut-être pas à la hauter de son essence..."
Je ne retrouve pas le nom de l'auteur- c'est en effet une profonde pensée qui mérite une écoute attentive...
Merci, vous le savez, j'apprécie énormément les citations...

Écrit par : koan | 07/01/2007

Voilà, Kti, c'est fait ;-)

LTDS, quel compliment ! Merci...

Bernard, merci pour votre visite et votre vote (je m'aperçois que je ne fais pas le poids à côté des blogs très populaires genre célibataires bobos parisiennes qui ont dejà dans les 200 voix, mais les dix-sept votes que j'ai me touchent beaucoup, merci !!!). Je suis passée sur le blog auquel mène votre nom, j'y ai trouvé quelque-chose de très poignant.

Koan, j'adore cette citation, elle est d'Alexis Philonenko.

Écrit par : Fleur | 07/01/2007

Merci Fleur ! Très joli choix ! ;-)
Et tant pis si ça peut paraître présomptueux... Parce que le magicien c'est pas moi, c'est lui : J. L. Courcoult !

Écrit par : kti | 07/01/2007

17 parce qu'on ne peut faire qu'un seul vote par foyer :-( Une fois que Kti a voté, moi je ne peux plus...

Faut que j'y pense lorsque je vais passer rapidement chez moi le 18.

Écrit par : Okaryn | 07/01/2007

Oui, Kti !
Merci Okaryn, c'est vraiment gentil...

Écrit par : Fleur | 07/01/2007

Un prof de philo qui s'appelle PHILOnenko ? C'est comme un prof de grammaire qui s'appelerait Graham ...:)))

Écrit par : koan | 07/01/2007

Ré-apparition... Veuillez m'excusez, demoiselle, d'avoir raté plusieurs de vos textes... Pris dans la frénésie et le travail je n'ai su venir vous lire régulièrement... je vais essayer de venir plus souvent, d'autant que la qualité et le rythme de vos textes procurent toujours un moment agréable...

Écrit par : sios | 08/01/2007

http://www.passant-ordinaire.com/revue/42-457.asp

Loic Wacquant, il faut que tu le lises !
Il existe aussi une (ou des) émissions chez Mermet (labassijysuis.org) avec ce sociologue un peu spécial…

:-)

Écrit par : filaplomb | 08/01/2007

tu en connais, Koan, des prof de grammaire qui s'appellent Graham?
Sios ! De retour, merci, revenez vite !
Filaplomb, excellent ce lien, je vais aussi essayer de jeter un coup d'oeil sur les émissions ! Merci...

Écrit par : Fleur | 09/01/2007

J'espère que ça va mieux.
Mais la boxe est un sport violent.
Et n'oublie pas le paradoxe de départ : Fleur sur le ring.

J'ai pris le numéro 33.
Tu vas gagner!
Nous allons gagner!
Koan gagnera.
Pulsar et Bernard gagneront.
Gyorgy gagnera.
Ainsi que Charlotte.
Tout ton équipage gagnera!

Écrit par : Gyorgy | 09/01/2007

J'ai bien connu un prof d'anglais qui s'appelait Cotson...

Écrit par : koan | 10/01/2007

j'en ai ressenti la douleur dans tout mon squelette, pantin désarticulé comptant ses abattis, mes os m'ont si souvent occupé l'esprit que je sentais ta douleur et l'absorbait comme mienne...
c'est comme un synopsis dessiné sous nos yeux que l'on peut suivre à la seconde près, image par image, c'est fort, c'est une impression brute et charnelle, ce texte est d'une rigueur totale !
il m'a beaucoup impressionnée...

Écrit par : holly | 10/01/2007

Gyorgy vous adore et il a bien raison. Mais n'y aurait-il que quelques voix pour vous, Fleur, que vous auriez gagné...
Vous avez déjà vu ces ribambelles de feuilles entraînées par l'impromptu d'une spire de vent qui les embrasse et qui les valse dans un entrain de poussière ? c'est l'effet que m'ont fait certains de vos textes. J'ai un penchant pour la Fleur sans le ring: ces gros c.. vont me l'abîmer !

Écrit par : koan | 10/01/2007

Holly j'espère que je ne t'ai pas trop fait souffrir ?? ;-)

Gyorgy, merci pour le 33 (et le 14 n'est-ce pas ??), on pourrait inventer un loto, retenez tous vos numéros de vote, j'en tirerai un au hasard à la fin, et le gagnant euh... vous avez des idées pour le lot du gagnant ?
Bien sûr que nous allons gagner ! Le paradoxe, Gyorgy : c'est aussi ce qui me plaît ! Je ne me plains pas des douleurs, je les vis.

Koan, j'aime bien savoir que certains de mes textes peuvent faire cet effet là !! Je sais que vous me préférez en robe rouge.

Écrit par : Fleur | 10/01/2007

Quid d'un petit massage ?

Écrit par : Pulsar | 10/01/2007

pulsar :hhhhmmmmmmmmmmmm, tu es doué...

Écrit par : Fleur | 10/01/2007

T'es pas faite pour la boxe, essaye le point de croix.
Ni pour l'ecriture. Tout ca est nul.

Écrit par : rocky | 10/01/2007

Ok Rocky chéri, tu me donnes des cours de point de croix ? Mon côté mystique s'y retrouvera.

Écrit par : Fleur | 11/01/2007

Un pojnt de croix... Y en a qui veulent en découdre ! (Yarrr ah ah ah :)))

Écrit par : koan | 11/01/2007

Je dois m'y remettre. Cela fait six mois que je ne me suis mesuré à ma douleur et à moi-même. J'épaissis et je me ramollis.

Écrit par : profdisaster | 11/01/2007

Coucou Fleur,

Ravie de découvrir ton blog suite à ton message de ce matin sur le forum du festival.

Continue ce que tu fais ma belle... L'essentiel est ce partage que je ressens ici. C magnifique comme la Vie quand tout va bien.


Gros bisous

Tu as mon vote et mon soutien

Mimi

Écrit par : mimidup | 12/01/2007

Koan :-))
Profdisaster : attention à la ligne ! A ce rythme-là dans quel état serez vous cet été !!!???
Mimi, merci !! J'ai visité ton blog aussi grâce à ce "forum" ! Bonne chance à toi...

Écrit par : Fleur | 12/01/2007

très bonne année à toi

Écrit par : Pierre | 12/01/2007

Merci Fleur à toi aussi...

Mille baisers

Écrit par : Miriam | 12/01/2007

Fleur/Dans un état désastreux, cela va sans dire !
Non, non. En fait, bien que j'ai momentanément stoppé la pratique des arts martiaux (que je dois reprendre incessament - six mois de break après 10 ans de pratique, ça reste raisonnable), je continue néanmoins à m'entretenir ; vous n'avez donc nulle crainte à avoir.;)

Écrit par : profdisaster | 12/01/2007

En fait, vous n'avez pratiqué que la boxe anglaise ou aussi d'autres disciplines ?

Écrit par : profdisaster | 12/01/2007

un amical bonsoir
je viens voter

Écrit par : bernard | 12/01/2007

Moi aussi, j'ai quelques souvenirs d'oreille en choux-fleur, de nez qui saigne, d'oeil au beurre noir... Beau texte, Fleur, j'ai ressenti.

Écrit par : all-zebest | 12/01/2007

Et hop ! Moi aussi...

J'ai voté

Écrit par : Miriam | 13/01/2007

Kikoo Fleur !
Un très beau texte ! Paf un vote dans la poire !

Bon weeee !

Écrit par : chibi | 13/01/2007

Globalement içi, si je comprends bien, on est un paquet à s'être pris des pains dans le pif içi...Ca crée une chouette solidarité...Ah, ma bonne dame, la littérature, c'est plus ce que c'était. Aïe, aïe, aïeyeu !

Écrit par : koan | 13/01/2007

Je viens de voter et de lire cette petite note "Marionnette". Et je n'ai qu'un conseil à te donner, Fleur : arrête ce sport de malade mental. Tu pourrais faire du ballet, du piano, jouer aux prévisions électorales, aller à la pêche, te présenter à la présidentielle. Maintenant les femmes font tout comme nous. Tu participes en faisant de la boxe à cette vaste entreprise de désintégration de l'homme. Et je suis sûr que tu n'en as même pas envie au fond. Allez, si tu me donnes ton adresse je t'envoie une paire de ballerine et une équipe de spin doctors. Tu pourrais jouer à l'homme (l'être entier) de façon moins littérale. Pitié pour ton squelette. Pitié pour l'homme.
Harry.

Écrit par : Harry Wilbourne | 13/01/2007

Ouais. Et pis moi ze veux une tenue de zorro et ma soeur et ben a veut une dinette...

Écrit par : koan | 13/01/2007

Oui, peut-être, mr koan, mais depuis que les garçons demandent eux aussi des dinettes regarde le résultat : de plus en plus de gens deviennent pédés. Bon week end sinon.

Écrit par : Zorro Wilbourne | 13/01/2007

Profd, je suis soulagée, les images de vous, gras et coulant, qui m'assaillaient sont définitivement effacées. Ouf ! Boxe anglaise uniquement...

Bernard, merci de repasser ! et mercide votre vote, c'est genti.Impossible de mettre un comm sur le site en lien sous votre nom : j'attendrai laprochaine note !

All, Koan a raison, ça crée de liens, finalement ;-)

Miriam, je n'ose même pas voter pour vous tellement je trouve ma voix ridicule pour un blog qui recueille plus de 500 (600 ?) votes !!!

Chibi : aïe !!!!! ;-))

Harry, ... je sais. Tu ne me laisses pas beaucoup de temps avec cette lecture en cours, pour protester. La boxe, la boxe, ce n'est pas que ça.

Koan, vos zouzous vont faire des envieux.

Écrit par : Fleur | 13/01/2007

C'est pour ça qu'entre zorro et le sergent garcia à ce qu'on dit...

Écrit par : koan | 14/01/2007

"Le combat spirituel, aussi brutal que les batailles d'hommes "

Écrit par : Rimbaud | 14/01/2007

"Car les armes de notre combat ne sont pas charnelles, mais spirituelles, elles ont le pouvoir de détruire toutes les forteresses de l'ennemi" (Une épitre de Paul de mémoire )

Écrit par : koan | 14/01/2007

Me voilà reviendu, alors je passe pour te souhaiter plein de jolies choses pour cette année à venir... J'aime bcp ce texte... Parfois il est bon d'avoir mal physiquement pour se sentir vivant, pleinement, la douleur physique atténue la douleur psychologique...

Écrit par : sonia | 14/01/2007

je passe ...je vote

Écrit par : bernard | 15/01/2007

Qui a cité Rimbaud ?
Sonia, merci de passer, et la boxe, la douleur, tu en sais quelque-chose...
Bernard, merci, je suis contente de vous revoir ici !

Écrit par : Fleur | 16/01/2007

"Qui a cité Rimbaud ?"
Moi .

Écrit par : simone | 17/01/2007

je le savais !!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Fleur | 17/01/2007

Pour le Festival de Romans, je regrette que ce soit comme un concours au blog qui aura le plus de votes. Je m'attendais plutôt à une sorte de jury, sur l'exemple du jury d'auditeurs du prix Inter en littérature, qui aurait évalué autre chose.
Il me semble qu'un tas de blog (comme celui-ci) méritent attention, même s'ils ne drainent pas des milliers d'internautes…
On pourrait lancer cette forme de prix, non ?

:-)

Écrit par : filaplomb | 18/01/2007

Les commentaires sont fermés.