Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2006

Echafauder

Lundi 2 octobre 2006.

 

            Les ouvriers montent un à un les niveaux de l’échafaudage, le long de la façade. Ils assemblent les longues barres de fer avant d’y emboîter les planches qui serviront de galeries de plein air. Bientôt ils atteindront mon troisième étage. Je mesure leur avancée à l’intensité des bruits : déjà je perçois leurs pas au niveau inférieur. Il me reste une poignée de minutes avant qu’ils n’obscurcissent mon ciel. Bientôt je serai en cage, ils courront à leur guise le long des galeries. Dans la panique, je tourne en rond, concentrée sur les rumeurs de leur progression, comme s’il s’agissait de l’escalade de mon Roméo. Tout est calculé, millimétré, vérifié à la bulle d’air, afin que leur squelette de fer ne s’écroule pas sous les vibrations. Ils ajustent les planches de bois au-dessus de leur tête, avant de s’y hisser comme des singes pour dresser le niveau supérieur. Je les vois d’ici, ils sont harnachés à la façon des alpinistes. De temps à autre, ils se désignent l’un à l’autre une fille qui passe sur le trottoir d’en face. Ils se glissent un mot qui les fait sourire encore de longues secondes après qu’elle soit passée.

Commentaires

:)

Écrit par : koan | 02/10/2006

Et bientôt, ils se désigneront l'un à l'autre une fille qui passe en petite tenue dans ton appartement... ;-p

Écrit par : Pulsar | 02/10/2006

Le Bâtiment quelle famille !

Écrit par : MrBlue | 02/10/2006

Un Romeo qui obscurait votre ciel !? Pas de doute : Ciel mon mari !

Écrit par : varna | 02/10/2006

Je vous sens tendue par cette intrusion. Seriez-vous sauvage à ce point ? Mais sur la défensive, si c'est le cas, vous écrivez magnifiquement...

Écrit par : koan | 02/10/2006

Bon courage pour supporter ceci :-/ Je n'aimerai pas être à ta place et avoir l'impression que l'on peut regarder à l'intérieur à n'importe quel moment... Surtout s'il n'y a pas de double-rideau...

Écrit par : Okaryn | 02/10/2006

Zont plus de planches en bois sur les échaffaudages, mais en acier et qui se "clipsent". On parle même d'installer bientôt , "pour pas déranger" qu'ils disent, des miroirs réfléchissants côté "immeuble"...
Ca c'est pratique ! (tic)

Écrit par : varna | 02/10/2006

Pulsar, tu es INCORRIGIBLE,... et je n'ai pas l'intention de te corriger...
Varna, les planches sont de bois, je les ai sous le nez, en revanche je vous concède "clipser". Vous êtes contremaître éclairé ? ;-)
Okaryn, je n'ai pas de voilages, j'aime trop le ciel et la lumière pour ça. Dans des cas comme celui-ci, me voilà bien attrapée !
Koan, après la première contrariété, ça m'amuse de les observer de près, donc pas si sauvage...
Mr Blue,vous avez eu des démêlées avec cette famille ?? Vous même vous les avez remarquablement bien "imités" pour la construction de la cabane des enfants...

Écrit par : Fleur | 02/10/2006

Bonjour
bien qu'on puisse deviner ce qui va arriver, ce texte se laisse lire avec suspens, c'est fort bien écrit. merci pour ce talent si rare.

Écrit par : rony | 02/10/2006

Oh :-) moi aussi j'habite un troisième étage... mais heureusement pas de ravalement de façade chez nous...
Mis à part le bruit et le coût de l'opération, la scène m'amuserait assez... observer leurs gestes et leurs mimiques :-) mais derrière des rideaux de préférence ;-)

Écrit par : kti | 02/10/2006

Fleur quel talent !

Écrit par : MrBlue | 02/10/2006

Qu'est -ce que vous vous amusez du regard des hommes sur les femmes ! Je l'ai souvent remarqué. Quand on vous lis, ils semblent toujours être des enfants, des chenapans. Vous aimez l'espièglerie et vous aimez la susciter. Ce qui me fait penser que vous êtes belle.

Écrit par : koan | 03/10/2006

les roméos ont-il atteint votre fenêtre gente demoiselle ? ;)

Écrit par : anne | 03/10/2006

moi c'est votre regard qui donne aux choses de la vie cet air enchanté qui m'enchante. Fleur, il me semble que vous êtes une Juliette née d'un lutin et d'une cascade. merci et bonne vie à vous.

Écrit par : kintana | 03/10/2006

Rony, merci à vous, plutôt !
Kti, troisième étage, j'espère que de clown tu ne vas pas passer à funambule...
Mr Blue, on s'est "parlé" tout à l'heure, merci...
Koan, vous savez, c'est le vieux truc de celle qui regarde celui qui regarde, c'est finalement très classique, mais j'adore ça.
Anne, les Roméo ne sont plus ce qu'ils étaient...
Kintana, contente de votre passage !

Écrit par : Fleur | 03/10/2006

Un Roméo dans le bâtiment, qui ferait son apprentissage. Bah, c'est plus un bon parti alors !!!
Et il ne peut pas prendre une échelle comme tout le monde ! C'est d'un discret, vraiment !!! :-)))))))

[Et puis, quelle écriture !!!]

Écrit par : filaplomb | 03/10/2006

Je ne sais pas comment vous faîtes pour toujours tomber sur des hommes qui se poussent du coude quand une fille passe, moi, je n'en vois jamais. Je devrais sortr davantage; enfin, dans des lieux habités... Il m'arrive cependant de tomber de temps à autre sur une fille particulièrement jolie,ou comme il y a quelques temps un couple d'une beauté surnaturelle, et habillé d'une façon sublime. Dans ce cas là, je reste comme une carpe qui perd l'eau, incapable de détourner les regards, et même parfois, les larmes aux yeux... C'est grave doc- teur ?

Écrit par : koan | 04/10/2006

il faudrait les inviter à prendre le thé assis sur l'une des grosses planches en bois face à la fenêtre grande ouverte en grignotant des sablés anglais !!!
Quoi ? ils trouveraient ça peut-être joliment décalé !

moi je suis tellement sauvage que serais capable de fermer les volets et de vivre dans le noir... ou c'est peut-être de la timidité !
et en plus j'aurais peur qu'ils tombent...
C'est merveilleux comme vos textes me transportent dans ma fantaisie et les méandres de mon imaginaire,
j'échaffaude mon propre scénario !!!

Écrit par : holly | 04/10/2006

Pour me faire pardonner mon incorrigibilité:

Bonne fête, Fleur !

Écrit par : Pulsar | 05/10/2006

Oh oui, mince c'est vrai ! Bonne fête Fleur...

Écrit par : MrBlue | 05/10/2006

Fête ? Fleur ? Où ça ?

Écrit par : koan | 05/10/2006

Mais oui, c'est la Ste Fleur aujourd'hui, merciiiiiiiii, Pulsar (bon je ferme les yeux sur ton côté salace pour cette fois-ci) et Mr Blue !
Holly, je veux bien essayer ton pique-nique improvisé, mais je me demande si bière-Twix ce ne serait pas mieux accueilli que thé-sablé ?
Filaplomb tu me fais rire...
Koan, vos larmes aux yeux : je m'en doutais ! Tomber en extase devant des hommes et des femmes, désirer les contempler jusqu'à l'ivresse, ça m'arrive aussi.

Écrit par : Fleur | 05/10/2006

Et si c'était du gâtisme ? Naoon, ze veux pas zêtre gâteux !
Mais toute reflexion faite, être gâteux et aimer les gens vaut mieux qu'être carré et n'aimer que soi ! Ah, merci koan, tu me rassures.
-De rien, tout le plaisir est pour moi.
-Après vous, je n'en ferais rien.
-Vous en êtes un autre.
Hips.

Écrit par : koan | 05/10/2006

"jusqu'à l'ivresse" : cqfd ;-)

Écrit par : Fleur | 05/10/2006

Salut, j'aime bien ton blog, est-ce qu'il serait ppossible de faire unn é cgange de liens. Si vous êtes d'accord contactez-moi par mail.

Écrit par : Champigny | 05/10/2006

Je suis navrée, Champigny, mais les blogs qui "commentent l'actualité avec un regard citoyen", ce n'est pas mon truc, je n'ai pas envie d'être en lien sur ce blog et le mettre en lien ici est impossible. Bonne chance sur la blogosphère...

Écrit par : Fleur | 05/10/2006

wow. Fleur présidente ! :)))

Écrit par : koan | 06/10/2006

Tiens, Koan, je me disais que si vous ne tombez jamais sur des hommes qui reluquent les femmes, c'est que vous êtes occupé vous-même à regarder les jolies filles... Moi je suis toute à mon observation des hommes ! ;-)
(vous êtes déjà debout à 6h13 du matin ?????!!!)

Écrit par : Fleur | 06/10/2006

Nous sommes tous debouts, dans cette joyeuse pétaudière. Fleur j'ai une question très sérieuse : comment conciliez-vous votre foi affichée et votre amour pour Nietzsche ? Ce n'est pas une question-piège, je cherche le point de contact (j'ai pensé à Dionysos comme point de la tangente )

Écrit par : koan | 06/10/2006

question de singularité. Je n'ai pas lu tout Nietzsche, mais ce que j'ai lu m'a semblé très lucide, sans complaisance, sans compromis, drôle et vif. Son "Dieu est mort" se vérifie chaque jour, Dieu n'est plus là où sont les hommes, c'est vrai, il a raison. C'est un être singulier et attachant, sa fureur est respectable, sa solitude désarmante, et la folie m'a toujours touchée violemment, la sienne aussi, donc. Ce qu'il ditm'ébranle et j'en aibesoin, dirait on...

Écrit par : Fleur | 06/10/2006

C'est l'homme qui vous impressionne plus que son oeuvre.
Moi j'avais aimé ça : " je ne peux croire qu'en un dieu qui danse." Mais je suppose que je vais continuer à me malmener le chou...Il y a deux trois choses que j'aimerais tirer au clair. Il y avait une émission sur lui ce matin sur france culture, c'est resté à la surface. J'aime les définitions précises en matière de pensée, et c'était très affectif, je suis resté sur ma faim.

Écrit par : koan | 06/10/2006

Toujours aussi bien.

Écrit par : Axël | 07/10/2006

Axël, de retour enfin ?????

Koan, l'homme et l'oeuvre, je crois. je viens d'aller faire un tour chez Varna, quelqu'un a même émis l'idée que Nietzsche est à la base du nazisme...!!!??? Tous les ressentiments qui se cristallisent autour de cet homme suffisent à prouver qu'il a touché quelque chose d'intolérable. Je n'ai jamais lu que des phrases lucides chez lui. Le "dieu qui danse" c'était vraiment une phrase adressée à vous, n'est-ce pas ?? C'est drôle. Pour l'émission, je reste persuadée qu'il faut lire et non écouter ce que les autres ont à dire de leur propre lecture. La lecture est intime, une expérience inouïe, c'est vous qui saurez tirer au clair ce qui vous tracasse, et non un universitaire ou Sollers...

Écrit par : Fleur | 07/10/2006

C'est justement ça. je réalise que la volonté de puissance (vers la puissance) de Nietzsche doit être explicitée, parce que si j'ai bien compris il n'entendait pas par là le désir de domination infini si possible d'un ego démesuré, mais le mouvement intime de la vie qui pousse à toujours plus de croissance, d'expansion, ce qui en soi est indiscutable.
Mais j'avoue que j'ai moi-même pas mal de préjugés sur le bonhomme et que c'est pour cela que ja tâtonne à droite à gauche. Quand à le lire, j'ai tourné quelques pages de Zarathoustra hier, mais rien à faire, je sens que cela jette en moi une ombre. J'imagine que dans ces conditions, je ferai mieux de lire les ouvres complêtes de placid et muso !

Écrit par : koan | 07/10/2006

"Ecce home", peut-être plutôt que Placide et Museau
;-))))))))
oui, volonté de puissance sur le mouvement de la vie, imprimer son propre mouvement, mener son homme (soi-même)...

Écrit par : Fleur | 07/10/2006

Ps , parfois je me dis que contempler une jolie fillle et contempler les pourpris sacrés, c'est la même chose...

Écrit par : koan | 07/10/2006

Désolé fleur, je me suis un peu excité sur nietzsche chez varna. Deux trois choses ont été dites qui ont réveillé en moi ce petit coté chafouin qui n'est pas tout à fait éteint. Je n'aime décidément pas les catégories "forts/faibles".
A défaut d'avoir argumenté sur les textes, je l'ai fais sur les effets que je vois s'exprimer à travers ceux qui les tiennent en estime. A chaque fois c'est la même chose, on en arrive au mépris, c'est systématique. J'ai donc éprouvé l'envie de taquiner le "prophête" pour me passer les nerfs. Au vrai votre brêve présentation m'a semblée incomparablement plus convaincante que tout ce qui a été dit là-bas, sur un ton qui a le don de me ficher les nerfs en
pelote. j'avoue, je l'ai aussi fais par jeu...Comme je vous connais et que de plus le sujet vous interesse, je ne doute pas que vous êtes allée y jeter un oeil. J'espère que VOUS ne vous êtes pas sentie concernée par le plaisir que j'ai eu d'asticoter les..."professeurs".

Écrit par : koan | 08/10/2006

Je me suis amusée en lisant le débat, et vous n'avez pas toujours tort... ;-))
Mais je reste pro-Nietzsche, il m'a ouvert les yeux sur beaucoup de choses, je lui suis reconnaissante d'avoir écrit tout ça...

Écrit par : Fleur | 08/10/2006

Fleur, restez pro-Nietzsche. J'avais peur de me faire remonter les bretelles par vous. Un autre, je m'en fous, mais vous, j'aurais été mal mal mal.

Écrit par : koan | 08/10/2006

Je ne me permettrais pas de vous remonter les bretelles, Koan. (vous avez des bretelles ?) Et quoi que vous pensiez de Nietzsche, ça n'entamera jamais l'estime que j'ai pour vous !

Écrit par : Fleur | 08/10/2006

Bien sûr que j'ai des bretelles , je suis "in" et rudement bath, moi !

Écrit par : koan | 08/10/2006

"bath" c'est quoi?

Écrit par : anne | 10/10/2006

"T'es OK, t'es OK, t'es bath, t'es in..." vous connaissez la chanson ?

Écrit par : Fleur | 10/10/2006

Tiens ? Non, ça ne me dit rien, c'est de qui ?

Écrit par : koan | 10/10/2006

je ne sais pas, c'est français, en tout cas, et c'est vieux, ça doit remonter à mes huit ou dix ans !!!

Écrit par : Fleur | 10/10/2006

Mince, je n'ai pas real player. Quand j'ai voulu l'installer, je me suis aperçu qu'il n'arrivait pas seul, des tas de casseroles et de boîtes noires l'accompagnaient...Donc je l'ai squizzé sauvagement et ai tout de même dû passer par un anti-spy pour désinfecter ma bécane...Les gens sont malpolis, moi j'vous l'dis ma pauvre dame...

Écrit par : koan | 10/10/2006

désolée Koan, vous ratez qq chose !! Essayer en cliquant sur "annuler" pour le Real Player

Écrit par : Fleur | 10/10/2006

non, vous cliquez sur la croix d'abord, pour fermer la première fenêtre puis sur quitter pour la deuxième fenêtre au-dessous, et là ça démarre

Écrit par : Fleur | 10/10/2006

Rien à faire, je suis désolé, il n'y a ni croix ni rien de tout ça. c'est un peu le risque avec ce genre d'ordinateurs "faits main" et "customisés" comme nous en avons MrBlue et moi-même, (surtout lui d'ailleurs) on s'évite un bon million d'inconvénients, on se rajoute un bon million davantages, mais de temps en temps le passage vers le "coté obscur" ne se fait pas. Mon système de téléchargement doit différer du vôtre, je suis envoyé vers real player en shareware et pour dezinguer une machine, c'est encore plus fort que la grippe aviaire...
Excusez-moi et merci pour vos efforts.

Écrit par : koan | 10/10/2006

je n'y arrive pas non plus..pourant mon ordi l'est pas fait main..(et il me fait bien chier par moments..je dois le dire tout bas sinon je crains un retour en coup de virus acharné..;)

Écrit par : anne | 10/10/2006

allons bon,
QUI ARRIVE A ECOUTER "T'ES OK T'ES BATH T'ES IN" ? Prière de répondre.

Écrit par : Fleur | 10/10/2006

j'ai une autre idée, cherchez sur Google "t'es OK t'es bath t'es in", avec les guillemets, vous finirez bien par trouver (quel hacharnement)

Écrit par : Fleur | 10/10/2006

Zut ! Zut ! Zut ! Votre ton, ma chère anne est celui de quelqu'un qui utilise des logiciels microsoft...Fumée au nez, les yeux injectés de sang, les machoires contractées... Oui, c'est bien ça...Vous pourriez telecharger des petits soft linux qui tournent sous windows chez framasoft.net. Peut-être y a t'il des solutions moins énervantes ?

Écrit par : koan | 10/10/2006

acharnement

Écrit par : Fleur | 10/10/2006

:)))

Écrit par : koan | 10/10/2006

S'il t a bien un truc que j'adore, c'est le truc normal qui commence normalement poum poum poum tout va bien et qui part en vrille sans qu'on puisse l'arrêter. Ca me fait hurmer de rire...pardon, hurler...
Au fait, les travaux en sont où Fleur, pas de mauvaise chute
(ou de torticolis )chez les ouvriers ? Vous pouvez aller et venir librement ?

Écrit par : koan | 10/10/2006

Les commentaires sont fermés.