Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2006

Les femmes qui lisent sont dangereuses

Mercredi 8 mars 2006.
        Le jeune libraire, espiègle à sa façon sans jamais se départir de la gravité de ceux qui vivent au milieu des livres, se joue du labyrinthe des rayons littérature, et taquin à sa façon m’y retrouve sans peine pour me soumettre un grand livre : Les femmes qui lisent sont dangereuses, un recueil de reproductions de tableaux d’époques différentes, mais au thème unique, la femme et le livre.
        Je le feuillette distraitement avant de prendre à la pointe du menton l’uppercut d’un peintre du quatorzième siècle. Son Annonciation dans une lumière d’or divine met en scène l’Ange Gabriel magnifique à peine tombé du Ciel, à genoux déjà, et déjà prononçant les Mots – et les mots sont au peintre si essentiels qu’il les a peints en ruban de la bouche de l’Ange à l’oreille de la Vierge, afin qu’aucun son ne puisse se perdre. Mais Marie a glissé l’index entre les pages d’un livre, elle ne renonce pas à sa lecture, interrompue par le messager, mais au contraire détourne le visage, sans pourtant quitter Gabriel des yeux, et sa moue est méfiante, presque défiante.
        Je vivais dans la certitude béate d’une Annonciation joyeuse et facile, je n’avais pas saisi la violence de l’événement. J’ai vu une Vierge de Botticelli tenir en respect l’Ange Gabriel mais d’une main gracieuse, d’une attitude qui signifiait Comment cela sera-t il puisque je ne connais pas d’homme ? et son âme en-deçà du geste exaltait le Seigneur et son esprit tressaillait de joie en Dieu. Jamais je n’avais vu une Vierge renâcler à se laisser annoncer.

Commentaires

Très bien vu !

Écrit par : Alinoee | 08/03/2006

tip top texte... (approche minimaliste du commentaire eclair...)

Écrit par : sios | 08/03/2006

Je fais comme Sios (en moins bien, fatalement, la copie est souvent moins bien que l'original), commentaire rapide sur un superbe texte. Je voulais juste faire part à Fleur le retour de Koan dans la blogosphère : http://henaka.hautetfort.com
Ce n'est pas l'annonciation de la vierge, mais c'est quand même une annonce réjouissante, non ?

Écrit par : mimylasouris | 08/03/2006

Bonjour chère fleur. Un lys vous êtes devenue ?
Irrorée par les lueurs d'une grâce insigne apparement.
La lumière doit bien exister, sans quoi les ténèbres ne nous
dérangeraient pas . Enfin ce que j'en dis.

Écrit par : koan | 08/03/2006

Alinoee, merci, mais chez toi, je n'ai toujours rien vu !!
Sios, j'ai cherché une réponse minimaliste, en vain : pas douée ! (à moins que " 'rci " vous convienne)
Mimy, merci de me porter la bonne nouvelle, et pour la copie, pas de panique, ce ne sera pas pire que celle du génie de la danse dont je t'ai parlé un jour...
Koan, contente de vous retrouver. Au lys je préfère les fleurs sauvages, coquelicot, giroflée, renoncule,... Mais c'est drôle, votre lien ne fonctionne pas ici non plus. Heureusement que Mimy a pensé à tout !

Écrit par : Fleur | 09/03/2006

On pourrait presque dire que ça pourrait m'aller... en tout cas belle tentative de minimalisme... Et ne vous inquiétez pas Mimy, vous vous en sortez tres bien... :-)

Écrit par : sios | 09/03/2006

Merci Sios...
Et Koan, vérifiez que vous entrez bien "hautetfort" et non "hautefort", ainsi que vous l'avez fait chez moi. Ca m'a fait une frayeur...
Et je suis un peu comme Fleur en ce qui concerne ses éponymes... sauvages.

Écrit par : mimylasouris | 09/03/2006

Ca donne envie de faire partie de la famille...Elle avait sous les yeux le Roi, qu'avait-elle à s'en détourner pour un serviteur ?
J'ai une histoite Juive à raconter (un midrash) qui rappelle votre pensée suggérée çi-dessus, mais elle est un peu longue. Alors si vous voulez que je vous l'écrive, faites le moi savoir, vous savez où me trouver (par contre dans quel état... )

Écrit par : koan | 10/03/2006

Gräce à ta plume et à ton oeil vif et malicieux, il n'y a plus de frontière entre le 14ème siècle et nous... C'est quand même dingue... Merci pour ce lien à travers les âges...

Écrit par : kti | 12/03/2006

Et bien moi ce que je dis c'est que votre blog est indispensable. Vraiment, c'est super beau. Ah ! je me regale tiens...

Écrit par : koan | 14/03/2006

Bonsoir, Fleur.
Je vais vite faire une petite recherche pour retrouver ce tableau. Je veux voir ça.
A bientôt.

Écrit par : all-zebest | 18/03/2006

Les commentaires sont fermés.