Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2005

Quid 2006

Mardi 15 novembre 2005.

     Renversé hier au supermarché une pile de Quid 2006 en la heurtant de mon caddie. Le fracas fait se retourner tout le monde alentour. Je ris avant de me faire mitrailler sur le champ par un tir groupé de regards exaspérés. Mines courroucées de vieilles que j’ai fait sursauter. Soupir d’exaspération d’une bourgeoise au masque épais de fond de teint beige, fissuré par ses rides d’expressions les plus courantes ( colère, désapprobation, mépris ) : un Quid plus espiègle que les autres s’est jeté sous les roues de son caddie. Je la contemple en enlevant mentalement sa pellicule de fond de teint de la pointe du menton à la racine des cheveux, à la façon de ce soin peel-off à la cerise que j’ai essayé il y a des années, jusqu’à ce que le masque de son visage me reste entre les mains, figure allégorique du courroux. J’empile les Quid un à un, sous le regard grave d’un gamin trop jeune pour prendre le monde à la légère. Les caissières surveillent du coin de l’œil mes travaux de maçon. Face à cette condamnation silencieuse mais unanime, le feu me monte aux joues. Je ne sais pas ce qui coule dans leurs veines, mais il y a fort à parier que ce n’est pas du sang. J’ai l’idée de leur trancher à tous la gorge, pour confirmer mon hypothèse, mais Dieu me prend à part pour m’expliquer qu’on ne doit pas toucher à ses créatures. Je crois m’en tirer en prenant mon air d’aristo déchue-arrogante, mais Il me rattrape à la caisse en me rappelant que je dois aimer mon prochain comme moi-même.

     Justement, en ce moment je me déteste.

Commentaires

Vous ne devriez pas... C'est dommage que vous n'ayez pas croisé des personnes comme vous (ou moi) qui vous auraient souris à vous voir renverser cette joyeuse pile... Ne faites surtout pas attention au gens autour, les trois quarts ont une vie tellement calme et ennuyeuse qu'ils ne supportent même plus que les autres réagissent avec joie et amusement aux trivialités du quotidien. Merci pour ce petit texte, la description que vous faites de certaines personnes est vraiment drôle. Merci Fleur !

Écrit par : sios | 15/11/2005

Et quid du quidam qui de Fleur s'est moqué?

Écrit par : Pulsar | 15/11/2005

Oui, Sios, j'aurais bien aimé croiser un sourire...
Pulsar, pas une des personnes présentes n'était assez facétieuse pour se moquer de moi !!! T'es doué en allitération.

Écrit par : Fleur | 15/11/2005

pas stables ces piles de QUID. Surtout les 2006. Je crois bien qu'elles se sont jetées à tes pieds. Le Quid 2006 se prosternera devant les fleurs. Jusqu'en 2007.

Écrit par : diableauvent | 16/11/2005

J'adopte ta vision des choses, elle me convient parfaitement !! Une vingtaine de Quid prosternés, c'est qq chose ! Pour 2007 il faudra que je trouve d'autres fidèles, mais lesquels ?

Écrit par : Fleur | 16/11/2005

d'un autre côté, tu as échapé au gros boeuf qui t'aurait dragué en t'aidant à remettre la pile...
Tranché la gorge.
J'ai plutôt la vision d'une énorme faux qui coupe en deux toute les personnes que je croise quand je me ballde en ville...

Écrit par : j | 16/11/2005

Au fur et à mesure que je lisais ta note, le rire a laissé la place à un froncement de sourcils...
J'aime bien cette image de renverser une pile de quid avec un caddie, en sachant qu'il n'y aura pas de constat amiable à faire, ni de conséquences financières -style une hausse des cotisations pour le prêt d'un caddie ou l'obligation de racheter un autre caddie... (non, non, je ne voulais pas remuer le couteau...)
Ces regards accusateurs ou mauvais ou fardés ou froids - exsangues ont réussi à faire monter en toi la colère, alors que tu pouvais arborer ton plus beau sourire... qui biensûr ne leur aurait pas été adressé ;-)
Mais en même temps, tu nous livres encore un délicieux moment... :-)))
Alors s'il te plaît petite Fleur, ne te déteste pas ;-)

Écrit par : kti | 16/11/2005

Kti, ce n'est pas un couteau mais la faux de J. que tu remues dans la plaie !!
J. tu portes une cape à capuche noire, qui tombe jusqu'aux pieds, et qui ne laisse voir que ton large sourire de squelette ? On t'a reconnu !!

Écrit par : Fleur | 17/11/2005

Le Quid n'est jamais innocent et s'il se jette sous les roues de ton caddie c'est un signe, d'après le vaudouisme chtimi...ton année 2006 sera placée sous le signe des statistiques les plus pointues (PIB du Ghana, poids moyen d'un potiron, pluviométrie des Alpes). Alors, heureuse?

Écrit par : KLBS | 17/11/2005

J'aurais bien aimé être là... J'aurais été chercher les Larousse et on aurait construit une fortication. Derrière nos remparts, nous aurions préparé nos munitions : des pages d'Harlequins ou de navets déchirés et réduits en boulette pour atteindre en plein coeur le mépris environnant... Non?

Écrit par : mimylasouris | 17/11/2005

KLBS, j'avais presqu'oublié ta casquette de voyant. Tes prédictions ne me disent rien qui vaille... Tu crois que j'ai de l'espoir en ce qui concerne les statistiques de mon blog ??
Mimy, on les aurait eu, avec cette artillerie lourde !!

Écrit par : Fleur | 17/11/2005

Les commentaires sont fermés.