Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2005

Les vieilles

Mardi 4 octobre 2005.

     Les papillotes de poisson, au four, respirent : le papier sulfurisé se gonfle et se dégonfle à une cadence régulière. Ce sont deux morceaux de vieille qui cuisent. L’homme qui vit avec moi raconte que les vieilles vivent dans les eaux des ports, qu’elles sont sales et qu’elles mangent n’importe quoi. Il ne veut pas de la chair des vieilles. Mais je persiste à veiller leur sommeil stupide dans le plat. Les vieilles respirent.
     Plus tard, un coup de téléphone de ma mère : la sœur de mon père est dans le coma depuis hier soir. Elle est vieille et hospitalisée depuis un mois. C’est une vieille bien à plat dans un lit. Elle respire dans un sommeil frappé de stupidité. La conscience se retire la première. Le corps persiste. Son petit corps menu persiste. La vie arc-boutée en lui. C’était une toute petite tante touchante. Elle était vive. Elle est plutôt morte, désormais. L’image des vieilles au four me hante.

Commentaires

5 octobre -> Bonne fête, Fleur!

Écrit par : Pulsar | 05/10/2005

Que c'est triste (et pourtant si beau...) ce que tu nous racontes là...
J'étais juste passée te souhaiter une bonne fête, ma petite Fleur... Que cette journée te soit douce...
Mais je vais m'attarder un peu ;-)

Écrit par : cheftaine | 05/10/2005

oops... cheftaine c'est moi... ;-)

Écrit par : kti | 05/10/2005

Merci à tous les deux, quelle surprise ! Ca me touche.
Kti, je ne connaissais pas ta double vie !!! C'est quoi ce nouveau pseudo ?

Écrit par : Fleur | 05/10/2005

A mon tour de te souhaiter une très bonne fête :))
Ton texte me fait un effet étrange... ces histoires de vieilles et de mort, ça doit me titiller quelque part...

Écrit par : Axelle K. | 05/10/2005

Merci Axelle. On ne sait jamais ce qui bout dans notre inconscient, peut-être chez toi des vieilles ou des fours ou des morts ou du paier sulfurisé, va savoir ! ;))

Écrit par : Fleur | 05/10/2005

Chacun ses fantômes. De mon côté, ce sont plutôt les vieux en conserve qui me hantent.
Y'aurait pas comme une résonnance avec ce texte ? :)

Écrit par : Alinoee | 05/10/2005

Alinoee tu me fais rire... Oui, moi aussi je perds une partie de mon enfance.

Écrit par : Fleur | 05/10/2005

Les commentaires sont fermés.