Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2005

Edward Perraud au pantalon de taffetas rayé.

Jeudi 10 mars 2005.
Edward Perraud au pantalon de taffetas rayé. Edward Perraud sagement assis à la batterie vérifie son plateau de chirurgien maniaque. Son chariot des délices pour une improvisation en duo : percussions et clarinette. Ses menus instruments de plaisir. Sa panoplie hallucinante de baguettes, bols de cuivre, boules, peigne, disques et bandes de métal, cymbales, fourchette à deux dents, scie. Accessoires disposés dans l’ordre secret des choses.
Edward Perraud serti dans son anneau – son ring – de caisse claire, cymbales, et grosse caisse, étincelle soudain en gerbe de directs, crochets et uppercuts. Chaque coup porté est un punch, en plein cœur de la batterie, qui la fait cracher hurler frapper griffer grincer gifler gicler mordre et tordre.
Edward Perraud décortique frénétique sa batterie, violente une cymbale jusqu’à l’arracher à son pied pour lui faire la peau sur le cuir scarifié de sa caisse claire. Il module à la bouche les vibrations d’un bol de métal qu’il vient de frapper d’un coup de baguette magique. La clarinette n’est plus qu’une percussion discrète, pendant qu’Ed claque le beignet des cymbales à pédales.
Il torture sa batterie, la fouette, la domine, la viole et se fait baiser par elle, parce que chaque supplice au peigne, chaque morsure de fourchette, chaque coup de scie sur les cymbales Istambul résonne sur le corps d’Edward Perraud. Il vit, d’extase en tension, de maîtrise en abandon, le corps à corps jusqu’à l’orgasme.

10:25 Publié dans Boxe, Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je vais faire lire ça à mes copains batteurs, c'est super bien écrit et ça sent la boxe. Il s'agissait de quel genre de musique? Jazz?

Écrit par : Drass | 10/03/2005

Non, improvisation de musique contemporaine, avec un clarinettiste, Christophe Rocher. Il s'agissait d'un concert "en hommage" à Iannis Xenakis. Je n'ai jamais entendu un batteur pareil.

Écrit par : Fleur Dorcas | 11/03/2005

Les commentaires sont fermés.