Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2005

Dîner

Vendredi 25 février 2005.
Dîner ce soir ici avec deux autres couples d’amis. Je n’ai pas envie de leur dire que je tiens ce blog, c’est mon secret, mon île perdue, je veux être toujours dans un monde à part dans la blogosphère. Comment rire sur le blog d’Axis, réfléchir sur celui d’Anaximandrake, m’étonner sur Newbie Océan, m’extasier devant les œuvres de glace de la Princesse aux petits pois, prendre le pouls japonais d’All-zebest, fouiller Et si ?, halluciner sur Bulle, m’éclater sur Marie-Cécile, (je m’étais promis de les mettre tous, mais j’en ai assez, et j’ai encore le ménage et la cuisine à faire, alors j’arrête en mentionnant le héros de mon enfance, Don Diego de la Vega ), donc je ne pourrais plus si je sais que quelqu’un de mon monde physique y rôde. Je me demande comment fait Raphaël Juldé pour écrire sur tous les écrans connectés à son mégalo journal qu’il se branle. Il faut une sacré dose de courage.
Récupéré la 106 plus pourrie du tout, avec son capot neuf, mais le garagiste m’a sévèrement fait remarquer l’état inquiétant des pneus, et que le cardan était prêt à lâcher. Je me suis humblement étonnée « Vous croyez ? » et j’ai promis de repasser, mais l’état de mon compte ne me le permettra pas avant un sacré bout de temps. J’ai parfois des envies de braquages, et Monsieur P. trouve ça bizarre. Tout ça parce que je n’ai pas de travail, et que je me fantasme élégangster – mon nom serait Edgar Zanzerro.
J’aime le ciel bleu vif au-dessus de la ville, je reconnais en traversant le skate-parc mon Marseillais de 17 ans, je lui fais un signe, il est occupé à draguer une fille de son âge, il me sourit, il fume, il a une main dans la poche, et ça m’a tout l’air d’être une affaire qui roule pour lui.

15:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Merci pour la "spécial dédicace". Vous êtes adorable.

Écrit par : all_zebest | 27/02/2005

En effet, c'est très sympathique de votre part.
Merci Fleur et comptez sur nous pour ne pas dévoiler votre secret.
Quant au "dragueur", j'avoue être dépité. Je le croyais plus romantique ; je le voyais déjà souffrir mille maux d'amour déçu...
Tant pis ou plutôt tant mieux.

Écrit par : Anaximandrake | 27/02/2005

Mais, chère Fleur sur le Ring, c'est d'un mouvement virevoltant de son chapeau vers le bas que Don Diego de la Vega vous salue…

Écrit par : Don Diego | 28/02/2005

All-zebest : "special dédicace" pour spécial blog !
Oui, Anaximandrake, j'avoue que la facilité avec laquelle certains garçons et certains hommes encaissent les rateaux (après avoir juré que nous étions tout pour eux) m'a souvent laissée perplexe. Mais je m'y suis habituée, et ça vaut mieux comme ça. Je crois que c'est l'occasion qui fait le prétendant la plupart du temps...
Don Diego, quel panache !

Écrit par : Fleur Dorcas | 28/02/2005

Les commentaires sont fermés.